• Suivez-nous sur
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram
  • Twitter

Décochage

Lorsque l’ensemble – réfractaire et métal – est définitivement refroidi, on passe au décochage, c’est-à-dire au cassage de la “coquille” et à l’élimination du chaque résidu de réfractaire de la sculpture aussi bien à l’intérieur (opération très complexe vu qu’il s’est solidifié) qu’à l’extérieur.
La sculpture apparaît progressivement dans son entièreté avec les chenaux (comme des filaments de bronze) qui ont permis de canaliser le métal dans les extrémités de la matrice les plus lointaines.