• Suivez-nous sur
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram
  • Twitter

Moulage et Moule négatif

Cette phase est entièrement réalisée par des artisans. Une couche de caoutchouc est étendue sur le modèle original qui, suite à la catalysation (durcissement) est renforcée avec un moule coquille en plâtre armé; cette enveloppe de plâtre et de caoutchouc est appelée “forme”. Le caoutchouc est le négatif de l’œuvre.
La réalisation du moule est une opération qui requiert beaucoup plus de temps, d’autant plus, si l’œuvre est complexe. En effet, il est rarement composé d’une seule pièce et il est donc nécessaire de déterminer les pièces à subdiviser et leur nombre. La difficulté de l’intervention dépend de la possibilité de découper le modèle ou non. Le modèle est découpé uniquement si cela est strictement nécessaire et seulement si la découpe n’empêche pas sa reconstruction intégrale.
Une œuvre comme la “Medusa” d’Alessandro Romano ne peut pas être reproduite en bronze si on ne sait pas découper le modèle, en effet, le moule a été réalisé à l’aide de plus de cent pièces.
Le moule du Griffon a été réalisé sans avoir pu découper le modèle original et nous avons procédé de la même manière pour le couple de chiens de l’ensemble sculptural en plâtre “Diana e Aucone” de Libero Andreotti. Dans ce dernier cas, (il a n’a même pas été possible de découper la queue) un système de moule ad hoc a été inventé.